Blogue

comparaison

27 Déc: La comparaison chez les enfants : mon papa est plus fort que le tien !

« Mon papa est plus fort que le tien; mon dessin est plus beau que le tien; je suis plus rapide que toi; ta robe est identique à la mienne » …  Voilà ce que vos oreilles entendent chaque jour.  Conséquemment, vous observez chez vos enfants de 3 à 5 ans des discussions ou des pleurs, des colères ou du rejet, des tapes ou des accolades…  Se comparer, est-ce une pratique éducative à privilégier ou à bannir? La comparaison comme pratique éducative Se comparer, à la base, est une pratique qui est saine, voire même éducative. C’est en se comparant que les enfants apprennent les grandeurs (je suis plus grand que toi), les nationalités (ta peau est plus pâle que la mienne), les genres (toi tu es une fille et moi un garçon), les talents (toi tu es bon pour dessiner une voiture et moi une maison), etc. Comme éducatrice, vous placez les enfants dans des contextes de comparaisons. Par exemple, vous sortez le bac de voitures et demandez aux enfants de trouver le problème… Ah oui! Un bonhomme pirate s’est introduit dans le mauvais bac!!! Vous offrez des livres de style « cherche et trouve » où l’enfant doit comparer l’objet recherché à…