Activités

mois-sante-dentaire

AVRIL : mois de la santé dentaire… protéger les dents de nos petits!

Présentement, dans la foulée de la pandémie de la COVID-19, une bonne partie de notre énergie est probablement tournée vers la protection de notre santé respiratoire! Avec raison… Reste-t-il encore un peu de motivation pour célébrer avec nos enfants le mois de la santé dentaire?  Probablement que oui, à condition que ce soit de façon agréable, et avouons-le, le plus simple possible. La santé dentaire, c’est agréable… … à condition de la rendre agréable! Plus l’enfant aura pris l’habitude tôt dans sa vie de se brosser les dents après la plupart des repas, moins il rechignera face à cette routine. Elle deviendra comme le lavage des mains avant de manger, après être passé à la salle de bain ou toutes autres situations apprises : une évidence! Pour rendre ce moment agréable, pourquoi ne pas lui fournir un beau sablier qui affiche le temps du brossage, c’est-à-dire au moins 2 minutes? Mais encore plus génial et éducatif : pourquoi ne pas lui permettre d’utiliser le chronomètre de votre cellulaire ou de votre tablette? Un beau gros 2 minutes minimum qui affiche des chiffres et qui stimule en plus le développement cognitif, plus précisément les mathématiques! Tant qu’à être technologique :  pourquoi ne pas écouter…

themes

L’usage des thèmes pour répondre aux besoins des enfants… possible ou pas?

Faites-vous partie des éducatrices qui travaillent avec des thèmes? Vous êtes-vous fabriqué un cartable avec des sections bien distinctes, renfermant des tonnes de belles activités stimulantes? Si oui, vous êtes bien organisées!  Mais êtes-vous certaines que votre manière de travailler répond bien aux besoins des enfants? Peut-être que oui… peut-être que non… Voyons voir! Le thème comme seul outil de travail Nous savons que le programme éducatif du Ministère n’encourage pas l’utilisation des thèmes comme seul outil de travail. Pourquoi? Parce que cette façon de travailler met tous les enfants dans le même moule, comme s’ils avaient les mêmes besoins développementaux et étaient tous rendus au même stade de développement. Et il n’y a rien de plus faux, puisque chaque enfant est unique, vous le savez. Ainsi, si VOUS décidez que le thème de la semaine est « les jeux d’eau », alors vous aurez peut-être dans votre cartable des coloriages d’enfants qui se baignent, qui s’arrosent, qui glissent dans des glissades d’eau, etc. Pourquoi? Parce que ça « fit » avec le thème! On y retrouvera sûrement aussi un jeu de « cherche et trouve » sous le thème des jeux d’eau avec des images de sceaux, de maillots, de ballon de plage, etc. Pourquoi?…

fouillis printanier

Vive le printemps et son lot de…détritus!

Nous avions toutes si hâte que la neige disparaisse pour de bon et qu’elle laisse enfin place au gazon! Mais cela signifie également donner l’accès à des branches cassées, des feuilles mortes et des détritus de toute sorte… Une corvée « ménage extérieur » est de mise! Pourquoi ne pas en profiter pour conscientiser les enfants au respect de l’environnement? Vous pouvez rendre cette activité tellement enrichissante pour eux. Mettre un peu de pédagogie dans ce fouillis printanier La meilleure chose à faire est de mettre les enfants à profit. Faites le tour de votre cour et laissez les enfants constater par eux-mêmes les dégâts encourus par la fonte des neiges. Ils se transformeront en « petits inspecteurs » de chantier et se mettront en mode analyse d’information! Ils trouveront sûrement des jouets disparus depuis plusieurs mois, des branches, des détritus et pourquoi pas, la mitaine rouge de Samuel qui avait subitement disparue pendant l’hiver! Une fois l’inspection complétée, prenez le temps d’en discuter avec vos enfants.  Comment pensez-vous que cette grosse branche s’est retrouvée sur le sol : à cause du vent, de la neige ou de la glace? D’où proviennent ces circulaires éparpillées un peu partout? Laissez les enfants réfléchir et…

Utiliser un thème ou pas? Attention!

Utiliser un thème ou pas? Attention!

Vous travaillez par thèmes? Vous aimez utiliser les thématiques pour planifier vos activités de la semaine? Attention! Je vous invite à vous poser deux questions : la première est : « pourquoi ce thème? » et la seconde est « pour qui ce thème ? » Pourquoi ce thème? Pourquoi avoir choisi ce thème cette semaine? Vous me répondrez évidemment que c’est parce que c’est le printemps… c’est logique. Oui, mais dans la tête des enfants, est-ce que c’est aussi logique que ça? Qu’est-ce que ce thème va apporter aux enfants sur le plan développemental? Pour qui ce thème? Est-ce que vous avez choisi ce thème parce que vous le choisissez toujours au même moment de l’année? Est-ce que c’est parce que vos activités sont déjà répertoriées dans votre cartable? Est-ce que c’est parce que vous aimez ce thème et que vous vous sentez à l’aise de l’aborder? La soupe… Dépendamment des réponses que vous avez données précédemment à ces deux questions, vous avez peut-être raison sur toute la ligne de choisir ce thème… ou pas! Une chose est sûre, c’est qu’il y a une seule façon de voir les thèmes : comme un élément à mettre dans sa soupe… La soupe éducative que vous cuisinerez est, en…

printemps

Il pleut, il « sloche », il grêle, « y fait frette » … et aller dehors quand même!

C’est le printemps… le soleil, les bourgeons, la chaleur, le chant des petits oiseaux!!! Ben non, chose : pas encore!  Là, tout de suite, il tombe de la « pleige » (dixit : mélange de neige et de pluie… ark!), le sol est recouvert de mou brun (dixit : de la sloche… ark!) et les gants du lundi ont dû laisser leur place aux mitaines de skidoo le mardi. Mère Nature se bidonne en nous voyant nous démener à sortir les enfants dehors, sans trop savoir quoi leur offrir comme possibilités de jeux, dans cet environnement printanier davantage propice au désastre! Faire un pied de nez à Mère Nature Et si Mère Nature souhaitait justement nous mettre au défi, comme nous le faisons avec les enfants pour maximiser leur développement?  Dur à croire qu’elle est dans la bienveillance quand on vient juste de glisser sur une plaque de glace hein?  Mais bon… il faut faire avec cet environnement qui a besoin de temps pour se refaire une beauté.  Peut-être est-il temps de voir les choses à travers un nouveau filtre… Tenter ce qui n’a jamais été tenté Entre autres, on veut aller dehors avec les enfants pour les faire bouger.  On sait qu’un enfant qui bouge…

Renouveler le matériel en service de garde

Renouveler le matériel en service de garde… comment faire?

Acheter, jeter et faire la rotation du matériel en service de garde : ça semble facile et rapide, mais cette activité est plus ardue qu’elle ne le parait. Comment s’y prendre, et surtout, par où commencer? Trop c’est comme pas assez! Observez l’environnement que vous offrez aux enfants : est-ce que le milieu semble surchargé et étouffant? Si les déguisements sont tous entassés pêle-mêle dans un gros bac, alors les enfants ne verront plus chacun d’entre eux. Vaut mieux les accrocher au mur avec des crochets de type 3M qui ne brisent pas la peinture. Les bacs de vaisselle et de fausse nourriture débordent?  Les enfants en jetteront par terre par inadvertance et il est risqué que ces derniers ne choisissent que ce qu’il y a à leur portée, c’est-à-dire sur le dessus. Enfin, votre pile de casse-tête est tellement grande qu’elle penche comme la tour de Pise? Attention : cette deuxième Pise risque de provoquer une baisse de l’estime de soi chez l’enfant. Pensons-y… Quand Nathan prendra le casse-tête d’en dessous, tous les autres tomberont par terre et les morceaux s’éparpilleront partout…  Et devinez qui devra ramasser? Alors, souvenez-vous qu’il est préférable de fournir du matériel aux enfants en quantité suffisante (les…