Être éducatrice

Passe-Partout

Le phénomène Passe-Partout !

J’ai 42 ans… je suis une enfant de l’émission culte « Passe-Partout ».  J’ai acheté les coffrets quand j’ai eu mes deux garçons… ils les ont écoutés, mais pas aussi religieusement que moi.  L’époque avait changé, les enfants aussi.  Et voilà que Passe-Partout revient, plus multiculturelle, plus technologique, plus centrée sur la réalité des enfants d’aujourd’hui. Les enfants d’hier à ceux d’aujourd’hui Déjà, dans la version de mon enfance, le personnage incarné par Passe-Partout stimulait le volet affectif : elle parlait de ses émotions, les démontrait et questionnait les enfants. Passe-Montagne, lui, stimulait le langage en jouant avec les mots et les sons.  Passe-Carreau, quant à elle, stimulait la motricité par des exercices, des étirements et en nommant les parties du corps.  Quand on y pense, même si je n’en avais pas conscience comme petite fille, ces 3 personnages me parlaient du Programme éducatif du Ministère, ainsi que de Gazelle et Potiron… même si ces ouvrages n’existaient pas encore!  Wow!  Serait-ce à dire que, dans le fond, les enfants ont toujours eu le même besoin d’être stimulés dans toutes les sphères de leur développement?  On dirait bien hein!? S’adapter Malgré tout, cette émission culte vient de relever le défi de s’adapter aux enfants…

601118206

Le guide alimentaire Canadien a changé… conséquences pour les éducatrices !

L’ancien guide alimentaire Canadien avait plus de 10 ans… et c’est beaucoup dans une société comme la nôtre qui bouge et évolue rapidement.  Le nouveau est sorti officiellement le 22 janvier 2019 et il fait jaser.  Quelles sont les conséquences sur vous, chères éducatrices à la petite enfance, responsables en alimentation et RSG ? Fini les portions, voilà qu’arrivent les proportions! On avait appris que les enfants ont besoin de X portions de ci et de ça pour se maintenir en bonne santé.  Et personne n’en est mort !  Alors pour celles qui préfèrent poursuivre sur cette lancée, pourquoi pas?  Par contre, le nouveau guide alimentaire Canadien propose une autre façon de voir les choses, une façon plus facile j’oserais dire.  Au lieu de peser et mesurer les aliments, il suffit de voir l’assiette comme étant séparée en 3.  La moitié devrait contenir des fruits et des légumes, le quart des aliments protéinés et l’autre quart des aliments à grains entiers.  Voilà… Facile mais pas facile en même temps.  Parce qu’il vous faudra imaginer l’assiette séparée en 3 dans le but de vous assurer de mettre assez des 3 groupes alimentaires selon la proportion recommandée.  Évidemment, les enfants voudront probablement…

éducatrice

Une éducatrice m’a dit être heureuse dans son emploi…

Dernièrement, j’ai approché une éducatrice en milieu familial pour aller tourner des images de ses mousses avec le consentement des parents. Il s’agissait de ma deuxième visite dans son beau service de garde, qui est, soit dit en passant, de qualité exceptionnelle. J’y ai vu des changements subtils, mais oh combien énormes pour les enfants qu’elle accueille, mais aussi pour son bien-être en emploi. Son horloge ne tient plus l’heure Dès que j’ai mis les pieds dans son service de garde, cette éducatrice qui s’appelle Annie, m’a dit sur un ton fier : « regarde Mélanie… mon horloge accrochée au mur ne tient plus l’heure et j’ai volontairement refusé de changer les piles ». Aussitôt, j’ai fait le lien avec une capsule de formation qui se trouve sur la plateforme de Cible Petite Enfance : « Travaillez moins et augmenter la qualité de nos services : c’est le monde à l’envers ! » J’ai effectivement mentionné dans cette capsule à quel point nous sommes, comme adultes, trop souvent esclaves de l’heure. On se met de la pression inutile pour collationner à 9h00, on restreint les jeux des enfants au parc pour d’assurer d’être de retour pour 11h30 pile afin de dîner, parce qu’il ne faut pas être…

3 mythes sur moi : l’éducatrice de ton enfant!

3 mythes sur moi : l’éducatrice de ton enfant!

Les parents vous confient ce qu’ils ont de plus précieux : leur enfant! Avec ça viennent leurs attentes envers vous et elles sont élevées… c’est normal! Quelques fois, par contre, vous êtes jugées à partir de situations qui semblent vous incriminer… à tort. Voyons voir comment détruire 3 de ces mythes. Certains pensent que : Quand une éducatrice joue par terre avec les enfants, c’est parce qu’elle a le temps de le faire : au fond, elle n’a pas un travail très exigeant! FAUX!  Une éducatrice qui joue avec un enfant est sûrement en train de l’observer. Elle souhaite comprendre où il est rendu dans son développement, dans le but de savoir comment le stimuler à aller plus loin. Dans le jeu, elle tente également de solidifier le lien de confiance avec cet enfant parce qu’il en a besoin, c’est le propre de l’être humain. Comment briser ce mythe?  Facile! Tentez de ne plus dire ce que vous avez fait avec les enfants dans la journée, mais bien pourquoi vous l’avez fait. Voici des exemples : « On a fait un bricolage libre avec du matériel de recyclage, dans le but de travailler la motricité fine ainsi que la créativité des enfants» au lieu de…

Up and down professionnel

« Up and down » professionnel : des trucs pour vous redonner du pep!

Aujourd’hui et depuis quelque temps, vous vous sentez démotivée face à votre emploi d’éducatrice ou de gestionnaire ? Vous avez de la difficulté à vous lever le matin et à trouver du bonheur à interagir avec les enfants? Vous vous sentez épuisée à la fin de votre journée ?  Où est passée votre belle motivation ? Vous savez, vivre des « up and down » professionnels est tout à fait normal. Là où cela devient inquiétant, c’est quand le « down » ne veut plus s’en aller ! N’oublions pas que dans une profession comme la nôtre, nos petits clients sont des éponges d’émotions.  On ne voudrait surtout pas qu’ils ressentent à notre place des émotions qui ne leur appartiennent pas. Voici les questions à se poser lorsqu’on vit un « down » professionnel qui perdure : Est-ce que j’aime encore mon travail comme éducatrice ou gestionnaire ? Qu’est-ce que j’aime de ce travail (ce qui m’amène vers des « up ») ? Qu’est-ce que j’aime le moins dans ce travail (ce qui contribue à mes « down ») ? Si vous avez répondu « oui » à la question 1, alors il y a de l’espoir pour vous!  Sinon, un bilan de vie professionnel est nécessaire pour considérer une réorientation de carrière possible. …

3 secrets persévérer éducatrice

3 secrets pour persévérer dans le métier d’éducatrice à la petite enfance

Vous savez, ce petit moment de panique qui vous envahi lorsque vous quittez les bancs d’école avec un beau diplôme d’éducatrice en main, de belles théories garnissant votre sac à dos et que vous vous retrouvez seule avec un groupe d’enfants ? Avez-vous vécu CE moment où vous avez regardé la porte de sortie du service de garde avec l’envie folle d’y courir, parce que vous n’aviez pas été préparée à faire face à autant d’enfants « énergiques » qui ne vous connaissent pas et qui vous testent dans tous les sens du terme ?  Plus tard, malgré l’expérience, ne vous est-il pas déjà arrivé d’espérer passer la porte et vous rendre chez vous, au lieu de faire face à des crises et des situations incontrôlables ? J’ai passé à travers ce jour 1 et j’en suis ressortie en un seul morceau !  J’ai fait mon possible, c’est tout.  J’ai également passé au travers 8 autres années.  J’ai aussi fait mon possible.  Et faire son possible, s’il est synonyme de mettre l’enfant – et son développement – au cœur de nos préoccupations, c’est parfait !  Oui, mon corps et mon psychologique étaient quelques fois endoloris, mais mon cœur a toujours été plein d’amour. Voici…