Le guide alimentaire Canadien a changé… conséquences pour les éducatrices !

601118206

L’ancien guide alimentaire Canadien avait plus de 10 ans… et c’est beaucoup dans une société comme la nôtre qui bouge et évolue rapidement.  Le nouveau est sorti officiellement le 22 janvier 2019 et il fait jaser.  Quelles sont les conséquences sur vous, chères éducatrices à la petite enfance, responsables en alimentation et RSG ?

Fini les portions, voilà qu’arrivent les proportions!

On avait appris que les enfants ont besoin de X portions de ci et de ça pour se maintenir en bonne santé.  Et personne n’en est mort !  Alors pour celles qui préfèrent poursuivre sur cette lancée, pourquoi pas?  Par contre, le nouveau guide alimentaire Canadien propose une autre façon de voir les choses, une façon plus facile j’oserais dire.  Au lieu de peser et mesurer les aliments, il suffit de voir l’assiette comme étant séparée en 3.  La moitié devrait contenir des fruits et des légumes, le quart des aliments protéinés et l’autre quart des aliments à grains entiers.  Voilà… Facile mais pas facile en même temps.  Parce qu’il vous faudra imaginer l’assiette séparée en 3 dans le but de vous assurer de mettre assez des 3 groupes alimentaires selon la proportion recommandée.  Évidemment, les enfants voudront probablement une autre portion de pain avant même d’avoir terminé leurs légumes mais il faudra résister en utilisant diverses stratégies éducatives qui les amèneront, sans obligation et sans force, à ressentir du plaisir à manger un peu de tout.

3 groupes alimentaires au lieu de 4 !

Voilà la disparition du groupe des produits laitiers qui se fond maintenant dans celui des aliments protéinés.  Ainsi, au même titre que le poisson, les légumineuses et les viandes, les produits laitiers font maintenant partie du quart de l’assiette.  Alors attention à vos activités éducatives que vous aviez préparées dans le passé et qui amenaient les enfants à classer les aliments dans les 4 groupes !

Il y aura des changements… et des résistances

Le nouveau guide alimentaire Canadien favorise énormément la diversité alimentaire.  Par exemple, il nous suggère de manger plus de protéines végétales (tofu et légumineuses).  Il y aura donc des changements en cuisine, dans votre panier d’épicerie et dans l’assiette des enfants au dîner et aux collations.  Et tout le monde sait que changements riment souvent avec résistances.  Elles viendront des enfants et peut-être même de vous.  Si vous êtes responsable alimentaire, la préparation de certains nouveaux aliments vous rebutera peut-être.  Tenter fait peur généralement… Comme éducatrice et RSG, voir les enfants trier la nourriture est décourageant et frustrant par moment.  Mais encore une fois, il faudra faire appel à vos stratégies d’intervention éducatives pour rendre attractif un nouveau légume, une nouvelle protéine ou une nouvelle sorte de grains.

Messages à transmettre aux enfants

Vous êtes un modèle pour eux, vous le savez.  Ainsi, ce nouveau guide préconise une alimentation saine basée sur le plaisir de manger et de cuisiner et il valorise la diversité alimentaire.  Votre non verbal parlera pour vous lorsque vous leur présenterez une nouveauté… attention !  Votre connaissance des aliments aussi sera à surveiller : plus vous donnerez de l’information aux enfants, plus un aliment méconnu deviendra rassurant pour eux.  Il y a donc un travail en amont à faire avant d’accueillir les repas et collations moins connus.

Cible Petite Enfance a publié sur sa plateforme une capsule qui s’intitule : « ark la nouveauté, j’aime mieux manger du pain » qui met en lumière les stratégies éducatives à utiliser face à certains défis liés à l’alimentation des enfants.  De plus, avec l’aide d’une nutritionniste, une nouvelle capsule intitulée : « la construction d’un menu… ça prend plus qu’un marteau et des clous (de girofle) » verra le jour en mars ou avril 2019.

Visitez-nous au www.ciblepetiteenfance.com pour plus d’information concernant l’abonnement.

Lectures intéressantes :

 

Commentaires