Semaine des services de garde… C’est le temps de dire MERCI!

semaine-sdg-2021

Enfin, vous êtes remerciées pour votre travail acharné auprès de nos enfants !  Mais pourquoi attendre à la semaine des services de garde pour le faire ?  Probablement pour la même raison que je ne reçois des fleurs de mon amoureux qu’à la Fête des mères (ah ah!!! 😊) : l’humain fonctionne généralement bien avec les contextes préétablis, les espèces de normes socialement acceptables et acceptées par la majorité.  Ça ne fait pas de l’humain un être mauvais mais bien un être qui a probablement besoin de structure et de sens pour bien fonctionner… ou pour ne pas oublier !  Parce qu’ il faut y penser que nos professionnelles à la petite enfance aiment ça, elles aussi, un petit merci de temps en temps…

Alors merci à vous toutes !

Merci d’abord à l’éducatrice, celle qui est au ras des pâquerettes, sur le terrain, dans l’action. L’action cette année a été digne des meilleurs cascadeurs des « James Bond » : passer à travers des 8 heures de travail par jour, sans voir grand-chose dans vos lunettes de protection embuées, mais en demeurant les meilleures observatrices du développement de chaque enfant sous votre responsabilité.  Vous avez dû entrer au travail en combattant vos réflexes de psychosomatisation : « Est-ce que j’ai mal à la gorge moi-là ?  Ah non, je viens de tousser !!!  Est-ce que j’ai attrapé la Covid ? »  Et tout ça en essuyant le nez qui coule des enfants sous votre surveillance…  Vous vous êtes montrées stimulante au domaine langagier malgré la barrière du couvre-visage de même qu’au domaine affectif malgré votre propre monde émotif chamboulé par la pandémie et ses répercussions.  Et que dire d’autres ?  Merci d’être toujours là pour amener nos enfants un pas plus loin à chaque jour en les faisant avancer dans leur développement optimal, même si le monde entier était sur le neutre cette année.  Merci d’avoir gardé le sourire dans vos yeux pour nos enfants à défaut de pouvoir le montrer sur vos lèvres!

Merci aux responsables alimentaires qui ont dû cuisiner pour 60 personnes une journée et 5 le lendemain, tout en prévoyant leur liste d’épicerie sur un nombre de portions imprévu !  Merci d’avoir eu, oui, de la broue dans le toupet, mais également de la brume dans vos lunettes durant la préparation de vos repas munies de vos couvre-visage.

Merci à ceux qu’on oublie des fois, nos responsables de l’entretien ménager.  Est-ce qu’on peut dire que votre travail était des plus importants durant cette dernière année de pandémie ?  Vous avez dû revoir votre manière de laver, désinfecter et décontaminer afin de permettre à vos collègues de vivre dans un environnement sécuritaire pour elles.  Merci d’avoir été les gardiens de leur santé à elles et à nos petits.

Enfin, merci aux gestionnaires qui avez dû vous transformer en êtres adaptatifs d’heures en heures.  Vous avez su, dans la dernière année, manier les synonymes de la phrase suivante : « Je ne sais pas encore, j’attends les recommandations de la santé publique ou du ministère ! ».  Vous avez dû faire avancer votre équipe dans la brume d’une telle épaisseur que même vous n’y trouviez plus le cap par moments.  Dans votre service essentiel, où les réponses à vos questions n’étaient pas toujours considérées comme essentielles et reçues rapidement, vous avez fait de votre mieux pour réinventer de nouvelles façons de faire sécuritaires en plus de développer des « techniques de clonage » de votre personnel (!?!:)).  Vous ne vous êtes jamais montrées chiche sur le nombre d’heures à faire ni sur les mots rassurants que vous donniez aux parents et employés, même si vous, au fond, vous ne ressentiez pas toujours la confiance en vous.  Merci d’avoir été les leaders que l’on attendait de vous !

Vous tous, chères professionnelles à la petite enfance, vous avez fait au mieux dans ce contexte excessivement défavorable à la bonne santé mentale, et ce, pour le bien de nos enfants.  Il s’agit d’un cadeau gigantesque que vous avez fait pour notre société !

Du fond du cœur, merci !

Mélanie Coulombe et l’équipe de Cible Petite Enfance